LEGO, les petites briques avec une grande communauté

yellowlab

In Blog Posted

LEGO est l’exemple typique d’une marque qui a su s’adapter au phénomène digital. En retard au début de l’avènement des réseaux sociaux, l’enseigne de jouet danois a rebondi en 2011 suite à l’intégration du brillant Lars Silberbauer au sein de l’équipe social media. Une refonte complète de l’appréhension des réseaux sociaux a donc été effectuée et les petites briques LEGO se sont vues  fédérer rapidement une grande communauté.

Des valeurs et un positionnement forts
Quoi de plus universel qu’un jeu LEGO ? Le petites briques colorées à monter et remonter n’ont en effet cessées d’élargir leur influence à travers le monde. Même si les gammes se sont élargies de manière extraordinaire à travers des univers aussi riches que variés, la marque n’a jamais commis d’écart sur ses valeurs ou son positionnement. L’ADN de LEGO tourne autour d’un seul et même objectif : « Jouer ensemble ». C’est à travers ce message fort que se construit la communauté de la marque puisque ce « Jouer ensemble » a la capacité de traverser toutes les générations. La relation entretenu avec l’enfant lors des moments de jeu perdure jusqu’à l’âge adulte et celui-ci n’hésitera pas à transmettre cette même relation à ses enfants en retour. On assiste alors à un positionnement de marque d’une solidité à toute épreuve et assez forte pour affronter l’écosystème digital.

Une stratégie efficace sur les réseaux sociaux
L’une des raisons pour laquelle LEGO est toujours aussi présent dans notre quotidien est son efficacité sur le web. La possibilité pour la marque de déployer pleinement son potentiel créatif et émotionnel est bien évidemment un facteur qui participe à son succès sur les réseaux sociaux. Le « Jouer ensemble » possède effectivement un écho important sur les différents réseaux et permet d’affirmer la position de LEGO sur le marché. L’intelligence de la marque est de mettre son public en avant, que ce soit sur Facebook, Twitter ou ses autres plateformes collaboratives telles que LEGO Ideas ou ReBrick. Une véritable stratégie social media a été mise en place par les équipes internes de l’entreprise afin de garder une réelle cohérence sur tous les supports. Ainsi, Facebook endosse le rôle de support privilégié pour le partage de contenu, le lancement de jeux concours ou d’offres promotionnelles, Twitter sert à mettre en forme l’actualité de la marque et le service après-vente, Youtube présente les vidéos des différentes gammes de produits, Instagram met en scène les briques de façon très esthétique et Vine quant à lui est encore sous sa forme expérimentale. L’ensemble de ces supports forment un tout cohérent et exprime clairement les ambitions de la marque en terme de médias sociaux.

C’est cette cohérence qui a permis à LEGO de conquérir son environnement digital et de d’acquérir une énorme communauté ce qui laisse des enseignements constructifs sur les moyens de fédérer son public.

Article rédigé par Yellow Lab

0 Comments

Leave a Comment