Le Petit Ballon versus My Vitibox : à vos marques, prêts, dégustez !

yellowlab

In Blog Posted

Le Petit Ballon et My Vitibox, ce sont deux start-ups qui ont révolutionné l’achat de vin en créant des abonnements sur internet. Le principe est simple : chaque mois, un sommelier de renom sélectionne deux crus, et vous recevez chez vous une bouteille de chaque, accompagnée d’une petite notice (comment le déguster, que manger avec, etc.). L’abonnement de base coûte une vingtaine d’euros par mois.

L’offre est identique chez les deux concurrents, à une différence près : leur positionnement. Une stratégie marketing bien pensée et un design cohérent ont permis aux deux start-ups de trouver leur clientèle et de connaître un véritable succès sur leurs marchés respectifs.

Créé en 2011, Le Petit Ballon est le pionnier français dans le secteur des abonnements de vin. La marque s’adresse à une clientèle majoritairement jeune, des néophytes curieux aux amateurs de bon vin. Pour conquérir cette clientèle en quête de divertissement, la marque a créé tout un univers autour de la convivialité. Ainsi, le nom de la marque évoque le « petit ballon de rouge » partagé au bistrot du coin avec ses amis et met en valeur le côté « chaleureux et terroir » d’une bonne bouteille de vin. L’idée est d’apprendre à déguster du vin de manière décomplexée et ludique.

Fort du succès de sa stratégie de vente e-commerce, Le Petit Ballon vient d’ouvrir sa première boutique dans le 8ème arrondissement de Paris. Bien plus qu’un simple espace de vente, le lieu chaleureux à la décoration en bois clair, propose des ateliers de dégustation et un bar convivial où on peut s’attabler. En plus de donner une belle visibilité à la marque et de fidéliser la clientèle, ce lieu renforce son image sympathique et accessible.

My Vitibox a, quant à elle, un positionnement plus premium, avec une stratégie de gamme plus variée (de 22€/mois à 60€/mois). La marque s’adresse à une clientèle « bonne vivante » et curieuse mais plus « experte » que son principal concurrent.

Du logo au site internet, le ton est donné. L’univers de marque se construit pierre après pierre : le nom My Vitibox est « technique » et international, le logo prend la forme d’un château, le site a une apparence plus qualitative et moins jeune que celui de Le Petit Ballon et les noms de gammes font référence à du vocabulaire de connaisseurs (« vin dégustation » et « vin de garde »).

La différence claire de positionnement entre les deux marques se constate même dans leurs publications. Alors que Le Petit Ballon est apparu dans Graziaou Elle, des articles sur My Vitibox ont été publiés dans Le Monde et Le Nouvel Economiste.

Alors maintenant, ne reste plus qu’à choisir et à trinquer!

0 Comments

Leave a Comment